Opus N°17 After Eden

C’est en 1966 que Lone Isaksen et Lawrence Rhodes du Harkness ballet interprètent « After Eden », sur une chorégraphie de John Butleri et une musique de Lee Hoiby. Il s’agit du plus fameux ballet de ce chorégraphe qui alliait le registre classique avec celui de la danse moderne. Eve, juste chassée du Paradis, exprime sa honte, son désespoir dans un enlacement sensuel et plein de pudeur avec Adam. Dans cette bulle d’analyse de la condition humaine, le couple exprime cette métaphore de façon particulièrement résonnante dans un mouvement très physique.

Lone Isaksen (1941 – 2010) est d’origine Danoise; en 1962 elle arrive à New York et y elle épouse son partenaire Lawrence Rhodes en 1970, donc 4 ans après la création de ce ballet prémonitoire de leur attachement mutuel. Lui, devient directeur du Harkness Ballet en 1968, puis en 1970, ils rejoignent le Ballet National Hollandais. Par la suite il professe au Canada. Actuellement il dirige l’Académie de danse Juilliardb à New York.

C’est donc dans ce pas de deux intime et intériorisé où ils cachent leur honte, expriment leur amour et leur désespoir que Ghiorgo Zafiropulo les a immortalisés en 1967, peu après la création de ce ballet. La posture qui est ici représentée est un instant fugitif où Lone Isaksen prend appui de son pied gauche sur la main de son partenaire pour être soulevée dans un magistral porté; elle est issue du répertoire de la danse moderne, très innovant à l’époque, propre à décrire ces sentiments. La facture lisse nous concentre sur cette intimité, les visages sont cachés pour accentuer cette perception. Le thème de cette œuvre, « After Eden » qui sera repris dans « Paradis Perdu », ainsi que celui de « l’Homme et son Ame » ont été une source d’inspiration alliant les préoccupations mystiques et esthétiques du sculpteur. Ils permettent, outre l’expression plastique d’un magnifique mouvement de danse, l’expression de la psyché au travers du corps.

Témoignage de Lawrence Rhodes

En 1965, Lone Isaksen et moi même, avons commencé à travailler avec un chorégraphe célèbre, John Butler, sur un pas de deux qu'on allait nommer After Eden, avant sa Première à Cannes en France en 1966. La composition musicale était de Lee Hoiby, produite par le Harkness Ballet. Quand on est dans un processus de création de tout type, il est intéressant de noter que personne n'est jamais sûr de savoir comment les choses vont tourner. Nous ne savions absolument pas qu’ After Eden serait un grand succès pour nous et le Harkness Ballet. Ce pas de deux est resté dans le répertoire de nombreuses années et a été joué dans toutes les grandes capitales d’Europe comme à New York en 1967. Nous avons également dansé ce duo dans de larges tournées aux Etats-Unis. Ce pas de deux a également influencé beaucoup d’autres danseurs car il a été étudié dans différentes compagnies autour du monde. De plus, After Eden a interpellé de nombreux photographes, chorégraphes et peintres. J’ai été récemment agréablement surpris de voir qu’il a également inspiré Ghiorgo Zafiropulo dans la création d’une magnifique statue représentant un passage de ce duo.                        

 

                                                                                                                                                                   Lawrence Rhodes

                                                                                                                           Artistic Director, Dance Division, Julliard Academy