« Paroussia » signifie en grec : « Présence ». Cette œuvre est réalisée en 1968. Le Christ semble suspendu, aérien, perché en haut d’une haute croix en plexiglas sans traverse supérieure, qui accentue la perception de la force surnaturelle dont il parait animé : il a sa mort à ses pieds, froide et impersonnelle, terrassée, qu’il domine et illumine de sa présence altière, malgré sa crucifixion. Il ne souffre pas; simplement il EST, il a triomphé de l’ignoble mort qui lui a été infligée par les humains.

La facture est sobre, mais très travaillée; la musculature tendue ressemble plus à celle d’un athlète que distendue et torturée par la souffrance comme les circonstances pourraient la faire représenter. Le visage est peu détaillé, mais laisse percevoir toutefois cette expression de triomphe et de sérénité.

Il s’agit d’une des œuvres majeures de Ghiorgo Zafiropulo dans laquelle transparait sa foi et sa spiritualité imprégnée de philosophie orientale. Son Christ semble en lévitation.

Opus N°19 Paroussia Christ Triomphant