Reprenant le thème de la Pietà, Ghiorgo Zafiropulo réalise la même année une descente de croix qu’il nomme « Desolata » où Marie récupère la dépouille de son fils.

Il s’agit d’un bas relief, et non plus d’une sculpture en ronde bosse. Le haut de l’œuvre est délimité par la traverse horizontale de la croix, alors que le pilier reposant sur un simple tertre, en bas, centre la scène. Marie, debout, recueille le Christ auréolé et l’emporte dans ses bras. La similitude et la symétrie des corps évoquent l’unité de leur tragique destin.

La patine est claire, de couleur bronze. Ce bas relief peut être un objet de dévotion, tel une icône. Il a également été utilisé comme porte de tabernacle dans une chapelle

Opus N°22 Desolata

À gauche:

Dessin préparatoire, encre et crayon sur papier, 20cm x 15cm